Le blog RH de JF Rio, santé au travail et e-RH

Santé au travail, E-RH, Nouvelles technos

Le « Plan France numérique 2012 » veut encourager le télétravail

with one comment

Eric Besson veut encourager le télétravail

Le 20 octobre, Eric Besson présente "son" plan numérique 2012.

Le « Plan France numérique 2012 » a été dévoilé le 20 octobre 2008 par Eric Besson. Il est largement inspiré des conclusions du rapport du député Morel-A-l’Huissier rendu en 2006 à Dominique de Villepin. La France compte actuellement 7 % de télétravailleurs.

Mieux faire connaître les avantages du télétravail et du télésalariat ; développer le télétravail dans le secteur public ; accroître la lisibilité des offres de télétravail ; lancer une action nationale sur le télétravail… Telles sont quelques unes des actions préconisées par le « Plan France numérique 2012 » pour « encourager le télétravail ».

Avantages du télétravail

« L’économie de l’Internet fait émerger de nouveaux modes d’organisation du travail dans les entreprises. Porté par les technologies de l’information, le télétravail devait être l’un des phénomènes majeurs de ce début de siècle », affirme le « Plan France numérique 2012 », dévoilé le 20 octobre 2008 par Eric Besson, secrétaire d’État chargé de la Prospective, de l’Évaluation des politiques publiques et du Développement de l’économie numérique. Allègement des charges de structure pour les entreprises, souplesse et flexibilité pour les salariés, réduction des déplacements domicile/travail permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre sont, selon le plan, les avantages « indéniables » de cette forme d’organisation du travail.

Secteur public

Pour la développer, Eric Besson propose, tout d’abord, de “soutenir les partenaires sociaux dans la mise en œuvre des dispositions de l’accord national interprofessionnel du 19 juillet 2005 sur le télétravail”, déclinaison de l’accord européen de juillet 2002.

Début 2009, une étude pourrait être lancée afin d’identifier, dans le secteur public, les postes et fonctions pouvant faire l’objet de télétravail. Chaque ministère serait invité à tester les outils et les modalités du télétravail. Le plan recommande également de communiquer, au plan national, sur des expériences pilotes emblématiques ou encore d’intégrer le télétravail dans le dispositif de soutien aux plans de déplacement des entreprises ainsi que dans les actions de formation pour les créateurs d’entreprises et les dirigeants. S’inspirant des conclusions du rapport du député de la Lozère Pierre Morel-A-l’Huissier, rendu en 2006 au gouvernement de Villepin, le plan préconise de créer une rubrique “offre d’emploi télétravail” dans le panel des offres de l’ANPE et d’élaborer des bilans de compétence pour les métiers du télétravail.

“Un jour par semaine, je travaille chez moi”

Eric Besson souhaite, par ailleurs, lancer une action nationale sur le télétravail en y associant les principaux acteurs concernés dans les domaines du droit du travail, des technologies, de l’organisation de l’entreprise, du transport et du développement durable. Un groupe de travail, constitué sous l’égide du Premier ministre, serait chargé de la définition, du pilotage et de l’évaluation des actions de développement du télétravail. Une initiative du type “un jour par semaine, je travaille chez moi” serait destinée à ancrer le télétravail dans les pratiques des entreprises.

Selon une étude de la Dares, datée de décembre 2004, seulement 2 % des salariés français pratiqueraient le télétravail à domicile et 5 % le télétravail nomade. Avec 7 % de télétravailleurs, la France est à la traîne par rapport à la moyenne européenne (13 %) et les Etats-Unis (25 %).

Site à consulter : Adverbe.com


Publicités

Written by jfrio

octobre 23, 2008 à 11:48

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Les entreprises ont délocalisé massivement les emplois industriels, la R&D et les services aux entreprises vers des pays low-cost. Tout le travail qu’elles faisaient produire localement est maintenant réalisé à des centaines, des milliers de kilomètres de la France. Ce qu’elles ont fait en abolissant les frontières et les distances, pourquoi nous, Français, ne pourrions-nous pas faire de même de n’importe quel point de notre hexagone ? Avons-nous réellement encorer besoin d’asphyxier plus quelques mégalopoles ? Les TIC sont l’occasion rêvée pour nous Français de mieux nous réapproprier notre territoire national. Ces mégalopoles dans lesquelles tout le monde s’entasse sont-elles si bon marché que cela ? Et la qualité de vie qui y régne est-elle obligatoirement meilleure ? Si c’était le cas, pourquoi tant de bouchons aux sorties ou aux rentrées de ces villes les Vendredis et Dimanches soir ?

    Vouters

    janvier 3, 2009 at 5:56


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :