Le blog RH de JF Rio, santé au travail et e-RH

Santé au travail, E-RH, Nouvelles technos

Archive for mai 2010

Plus d’une personne meurt chaque jour d’un accident du travail

leave a comment »

Alors que le ministre du travail met la dernière main au plan santé au travail 2010-2014 deuxième du genre, qui vise à réduire de 25 % le nombre d’accidents du travail d’ici 2012, les chiffres de la sinistralité au boulot continuent de se dégrader. Le nombre de maladies professionnelles a en effet encore augmenté en 2008, avec plus de 45 000 pathologies reconnues par l’assurance maladie, contre 24 000 en 2006. Les troubles musculo-squelettiques (TMS), qui représentent 74 % des reconnaissances, sont en hausse de 9 % et les cancers professionnels de 8 %.
Autre point noir : le nombre de décès liés à ces maladies, qui était en baisse ces dernières années, s’est accru en 2008, pour atteindre 425 décès.

La seule petite satisfaction provient des statistiques des accidents du travail, en baisse 2,2 % sur an, avec 704 000 accidents en 2008, dont 44 000 graves pour 569 décès. Dans une économie de services comme la nôtre, plus d’une personne meurt chaque jour d’un accident du travail. Et c’est sans compter les suicides….

Publicités

Written by jfrio

mai 14, 2010 at 3:16

Un logiciel propose de scruter l’activité des salariés sur les réseaux sociaux

leave a comment »

Les juristes spécialisés dans la cybersurveillance sont a priori formels : Social Sentry, solution informatique éditée par la société US Teneros, ne verra jamais le jour en France. Il faut dire que ce super mouchard, révélé par nos confrères de 01.Net, entend tout bonnement scruter l’activité des salariés sur les réseaux sociaux de type Twitter ou Facebook. L’éditeur américain est parti d’un constat : plus de 70 % des cadres outre-Altantique détiennent des comptes sur Facebook tandis que certaines images publiées par les internautes sur les réseaux sociaux ont contribué à ternir l’image de l’entreprise. Teneros cite ainsi l’exemple des fameuses photos sexy des hôtesses de British Airways publiées sur Facebook.

En France, une telle application a donc peu de chances d’être adoptée par les employeurs en raison, notamment, du principe d’atteinte à la liberté d’expression. Aussi, cet outil suggère une possible intrusion de l’employeur dans la sphère privée. Le déploiement de Social Sentry nécessiterait quoiqu’il arrive une autorisation de la Cnil et un avis du CE.

Written by jfrio

mai 7, 2010 at 10:53