Le blog RH de JF Rio, santé au travail et e-RH

Santé au travail, E-RH, Nouvelles technos

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Un logiciel propose de scruter l’activité des salariés sur les réseaux sociaux

leave a comment »

Les juristes spécialisés dans la cybersurveillance sont a priori formels : Social Sentry, solution informatique éditée par la société US Teneros, ne verra jamais le jour en France. Il faut dire que ce super mouchard, révélé par nos confrères de 01.Net, entend tout bonnement scruter l’activité des salariés sur les réseaux sociaux de type Twitter ou Facebook. L’éditeur américain est parti d’un constat : plus de 70 % des cadres outre-Altantique détiennent des comptes sur Facebook tandis que certaines images publiées par les internautes sur les réseaux sociaux ont contribué à ternir l’image de l’entreprise. Teneros cite ainsi l’exemple des fameuses photos sexy des hôtesses de British Airways publiées sur Facebook.

En France, une telle application a donc peu de chances d’être adoptée par les employeurs en raison, notamment, du principe d’atteinte à la liberté d’expression. Aussi, cet outil suggère une possible intrusion de l’employeur dans la sphère privée. Le déploiement de Social Sentry nécessiterait quoiqu’il arrive une autorisation de la Cnil et un avis du CE.

Publicités

Written by jfrio

mai 7, 2010 at 10:53

Les entreprises devront se payer des masques de protection contre la pandémie grippale

with one comment

Masque de protection individuelle de type FFP2

Masque de protection individuelle de type FFP2

Le texte de la circulaire du ministère du Travail est très clair : les entreprises sont, en prévision de la future pandémie grippale, fortement incitées à se procurer, dès maintenant, un stock de masques de protection individuelle, de type FFP2. Les masques anti-projection seront, quant à eux, distribués gratuitement en même temps que le traitement antiviral.

Appelées à mettre en place un « plan de continuité de l’activité », dispositif prévu dans les mesures sociales du plan national « pandémie grippale », les entreprises sont aussi encouragées à favoriser le télétravail. Enfin, la circulaire rappelle l’existence du droit de retrait des salariés en cas de danger imminent pour leur santé et leur sécurité. Toutefois, les experts de la Direction générale du travail considèrent que « le droit de retrait ne peut en principe trouver à s’exercer », dès lors que l’employeur aura mis en œuvre les dispositions prévues par le Code du travail et les recommandations nationales. Un droit de retrait au rabais en quelque sorte puisque les entreprises ont d’ores et déjà une obligation de sécurité de résultat à l’égard de leurs salariés.

Written by jfrio

juillet 17, 2009 at 2:25

Le médecin de ville n’est pas le médecin du travail

leave a comment »

Le Medef a proposé que la visite médicale d'embauche soit confiée au médecin de ville

Le Medef a proposé que la visite médicale d'embauche soit confiée au médecin de ville

C’est une proposition du Medef avancée dans le cadre de la négociation sur la réforme de la médecine du travail : afin pallier la pénurie de médecins du travail (nombreux départs en retraite, filière peu attractive pour les étudiants, métier dont la crédibilité est écornée…), l’organisation patronale, qui ne manque jamais d’idées novatrices,  souhaite confier aux médecins de ville – en fait votre généraliste de proximité – les visites médicales d’embauche. Cet acte essentiel de la vie professionnelle du salarié – d’autant plus essentiel que les visites médicales ont lieu désormais tous les deux ans, sauf pour les métiers à risque – relève pourtant de la seule compétence du médecin du travail, seul praticien à connaître vraiment le lieu de travail et ses éventuels dangerosités.

La proposition du Medef, à l’évidence dangereuse pour la profession de médecin du travail mais surtout pour la santé du salarié une fois embauché, a été rejetée en bloc par les syndicats. Ouf ! Mais la partie patronale a un autre atout dans son jeu : porter de deux à quatre ans la fréquence de la visite médicale pour les salariés non exposés à des risques spécifiques. Qui sont-ils ces salariés  ? Personne ne le sait réellement à ce jour.

Là encore, cette suggestion n’a pas soulevé l’enthousiasme des syndicats présents à la table des négociations. On peut les comprendre. Imaginons un cadre du tertiaire (a priori non exposé à un « risque spécifique »), soumis à une très forte pression,  passer une visite médicale tous les quatre ans, on peut légitimement penser que l’épuisement professionnel interviendra avant la date du rendez-vous chez le médecin du travail.  A l’heure où les pouvoirs publics souhaitent manifestement une meilleure prise en compte du bien-être au travail par les employeurs, notamment via la prévention des risques psychosociaux  (visiter le site du ministère du Travail travailler-mieux.gouv.fr), cette proposition du Medef est bel et bien à contre-courant.

Written by jfrio

avril 7, 2009 at 2:53

Accidents du travail et maladies professionnelles : le bilan 2003-2007 de la sinistralité

leave a comment »

Un lien sur le bilan 2003-2007 de la sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles des salariés inscrits au régime général de la Sécurité sociale.

Découvrir le rapport

Written by jfrio

janvier 13, 2009 at 7:47

Mon blog RH tagué

leave a comment »

Written by jfrio

octobre 24, 2008 at 2:47

Publié dans Uncategorized